OSBlock dans les médias

2019-12-01


OSBLOCK, L'UN DES DIX FINALISTES PRODUITS INNOVANTS DE L’ANNÉE 2020

Le Concours Innovation 2020 vise à reconnaître et à encourager l’effort de Recherche & Développement dans notre industrie. Les produits de quincaillerie et les matériaux de construction qui présentent des avancements techniques et/ou technologiques par rapport à ce qui existe sur le marché sont donc particulièrement recherchés.

Est admissible tout produit proposé par un manufacturier destiné au marché résidentiel et qui satisfait les normes de construction.

Un comité composé de trois marchands de bannières différentes a rendu son verdict : dix ont été retenus comme des produits innovants méritant l’attention des acheteurs.

-----

Un mur structural isolé R-32, fait de panneaux de copeaux (OSB) et de polystyrène, qui allie la facilité d’installation à la rapidité et l’efficacité de bâtir de façon responsable. Aucune machinerie nécessaire pour l’installation grâce à un système de verrou sans vis. Facteur isolant très élevé, nécessitant 75 % moins de main-d’œuvre, trois fois plus rapide à installer et, assurément droit, réduisant la quantité de déchets reliés au chantier parce que le client commande seulement ce dont il a besoin. Donc, un matériau intéressant pour la construction LEED.

2019-11-26


TAIGA DISTRIBUE LE MUR STRUCTURAL ISOLÉ OSBLOCK, « COUP DE CŒUR NOUVEAUTÉ » DU DERNIER SALON CONTECH

Produits de bâtiment Taiga vient tout juste de conclure une entente de distribution avec le fabricant de murs structuraux isolés Osblock pour la distribution de ses produits. Il s’agit d’un mur structural isolé R-32 « qui allie la facilité d’installation à la rapidité et l’efficacité de bâtir de façon responsable », expliquent les partenaires en annonçant leur alliance. « Conçu et fabriqué au Lac-Saint-Jean, le concept Osblock est une révolution dans le monde de la construction applicable partout sur la planète », défend son président et fondateur, Marco Tremblay. Fait de panneaux de copeaux (OSB) et de polystyrène, le système Osblock a été lancé en février 2018.

Pour sa part, le vice-président, Est du Canada chez Produits de bâtiment Taiga, Bruno Jean, se réjouit du nouveau partenariat. « Taiga sera présent dans tous les marchés pour faire connaitre Osblock au cours de prochains mois et sera à l’écoute des marchands désirant ajouter ce produit innovant à leur sélection », a-t-il précisé.

Selon ses concepteurs, ce qui distingue les murs structuraux isolés Osblock, ce sont ces quelques particularités : aucune machinerie nécessaire pour l’installation, un système de verrou sans vis, un facteur isolant très élevé, 75 % moins de main-d’œuvre, trois fois plus rapide à installer, assurément droit. En plus de ces avantages, on réduit la quantité de déchets reliés au chantier parce que le client commande seulement ce dont il a besoin. « C’est donc un matériau intéressant pour la construction LEED », assure le vice-président de Taiga.

L’association entre les Produits de bâtiment Taiga et le fabricant Osblock a porté rapidement des fruits puisque le concept de mur structural isolé s’est vu décerner le prix « Coup de cœur Nouveauté » du dernier Salon Contech à Montréal par un jury composé d’architectes et d’influenceurs du domaine de la construction. Tony Lévesque, directeur revêtement chez Produits de bâtiment Taiga (à gauche) et Marco Tremblay, président de Osblock, s’en réjouissent. Les entrepreneurs et constructeurs peuvent obtenir les services d’un estimateur en ligne pour leurs projets.

2019-11-14


LES COUPS DE CŒUR DES PROFESSIONNELS - MONTRÉAL 2019

Quatre nouveautés présentées par des exposants à l’Expo Contech bâtiment à Montréal reçoivent un prix Coup de cœur Montréal, le 14 novembre 2019 - Parmi les entreprises participant à l’exposition, 55 exposants présentaient un nouveau produit au Concours Coup de cœur.

Les membres des Jurys ont rencontré les exposants pour juger des nouveautés présentées. Au terme de leur analyse, ils ont décerné quatre prix Coup de cœur.

Les gagnants de cette édition à Montréal sont :

  • Fabelta Systèmes de fenestration pour son produit Série Allure
  • Novatech Canada inc. pour son produit Porte NHP
  • Groupe Axess pour son produit Tireguard
  • Produits de bâtiment Taiga pour son produit OSBlock

Produits de bâtiment Taiga

Contech remercie les membres du jury pour leur précieuse collaboration, félicite chaleureusement les gagnants et encourage les exposants à continuer à innover et à participer au concours Coup de cœur.

Les membres des Jurys Concours Coup de Cœur :

  • Roland Charneux, Directeur de Pageau Morel
  • Paule Boutin, Architecte et présidente de Paule Boutin Architecture
  • François Martineau, Architecte Cofondateur de ADHOC architectes
  • Steven Gendron, Vice-président développement des affaires chez Techniverre + Inc
  • Nadie-Anne Viau, Architecte Fondatrice de Nadie-Anne Viau Architecture et Design
  • Thays Torres, Gestionnaire immobilier chez Ville de Montréal
  • Uribe Garcia Camilo, Gestionnaire immobilier chez FECHIMM
2019-12-04


OSBLOCK est la première entreprise St-Henri-de-Taillon au Saguenay–Lac-Saint-Jean à adhérer au membership de l’AQMAT.

Fondée en 2015 par l’entrepreneur et constructeur Marco Tremblay, l’entreprise emploie 10 personnes qui fabriquent du bloc structural isolé, un système permettant d’ériger des murs pièce par pièce.

OSBLOCK a été inventé pour apporter une solution différente aux techniques traditionnelles de construction en offrant un produit modulaire et structural permettant une mise en place simple et rapide des murs tout en offrant un haut rendement énergétique et de solidité.

Claude Chassé Vice-président, ventes et développement Téléphone : 1-844-572-5625 Courriel : claudechasse@osblock.ca

2019-03-11


OSBlock is an interesting inside-out building system

Philippe and OSBlock
CC BY 2.0 Philippe and OSBlock/ Lloyd Alter

It's like a cookie with the filling on the outside.

While wandering among the hot tubs and Vita-Mixers at the National Home Show in Toronto, I came upon Philippe Paul and OSBlock, a really interesting structural system invented and manufactured in Quebec.

OSBlock up closeOSBlock up close/ Lloyd Alter/CC BY 2.0
Basically, it is a sandwich of two layers of expanded polystyrene foam with a filling of four layers of Oriented Strand board (OSB) 12" high by 8' long. Just stack them up and you have an instant R-32 wall. Want more insulation? Just stick it on the outside. Most importantly, there are no thermal bridges, one of the major sources of heat loss in buildings. It is sort of an inside-out Structural Insulated Panel, with the wood on the inside and the foam on the outside.

I usually don't have the patience for a three minute video but I was captivated by this. Two people can easily lift each piece and stack it on top of the one below. Then you use a long tool to turn the plastic lock mechanism that holds it tightly together. There are corner fittings to tie it all together, clever window details, and a lot of spray foam caulk to seal it all up. Unlike Structural Insulated Panels, there is no waste in cutting out windows, there is hardly any waste at all.

OSBlock wiringLloyd Alter/CC BY 2.0

I would be very curious to see how it does on a blower test with all those joints, but suspect that with a bit of tape and caulk it would do just fine. The elimination of thermal bridging might make it useful for Passivhaus construction. There are even furring strips to attach siding on the outside and drywall on the inside, there are channels for electric wiring. They have really figured this out.

This TreeHugger has never been fond of insulated concrete forms, not being a fan of plastic foam or concrete, and have had some concerns about traditional SIP panels where the wood is on the outside and sometimes is damaged by moisture. But this OSBlock is really interesting, with the wood deep in its core, the smaller pieces, and the ease of construction.

EPS foam is mostly air, but is still a solid fossil fuel full of flame retardants. On the bright side, it is now made with not-so-terrible blowing agents and has a very low Global Warming Potential compared to XPS and polyurethane. As they say at BuildingGreen of another SIP with EPS:

BuildingGreen does not generally recommend EPS as an insulation material because it is made with several problematic materials, including benzene and the brominated flame retardant HBCD, but we list EPS-core SIPs because they provide a relatively easy way to create walls with superb energy performance.

One can say the same thing about the OSBlock; it is doing such interesting things here. What a clever way to build.

2019-05-13


Des murs assemblés en un temps record! 

Une solution simple et performante pour le monde de la construction! 

Une Innovation importante dans le domaine de la construction rendra celle-ci accessible à tous avec un rendu dépassant les plus hauts standards. OSBLOCK rend la construction domiciliaire plus facile, rapide, efficace et écologique. Le système de murs structuraux révolutionnaires offre un facteur isolant de R-32.

À propos d’OSBlock

Entrepreneur et constructeur ayant plus de 30 années d'expérience. le propriétaire et concepteur Marco Tremblay réfléchissait à une nouvelle façon de construire plus simplement et rapidement. Pour lui, c'était clair : il fallait régler le problème de la main-d'oeuvre et développer une nouvelle manière de bâtir des maisons.

Il fallait revoir différemment l'usage des matériaux de construction pour en optimiser leur rendement tout en simplifiant la façon de les utiliser : le tout en construisant des habitations aux qualités supérieures.

2018-02-15


SAINTE-MONIQUE – Un nouveau matériau de construction conçu dans la région pourrait révolutionner l’industrie. L’homme d’affaires jeannois Marco Tremblay a officiellement lancé OSBLOCK, un système permettant d’ériger des murs pièce par pièce. L’invention a pris trois ans à développer et a nécessité 1,2 M$ d’investissement.

En entrevue avec Informe Affaires, le concepteur a précisé que son produit, fait de panneaux de copeaux (OSB) et de polystyrène, comporte plusieurs avantages, notamment en ce qui concerne la rapidité d’installation ainsi que l’aspect écologique. « Ce sont des blocs qui permettent de monter des murs sur deux étages au Québec et jusqu’à quatre en Ontario. Avec OSBLOCK, on réduit de 75 % les coûts pour la construction des murs et le tout peut se faire en la présence de deux travailleurs seulement en une journée, tout est terminé. On peut comparer ça à des [briquettes de Lego] », explique-t-il fièrement. « En plus de ces avantages, nous venons réduire la quantité de déchets reliés au chantier, parce que le client commande seulement ce dont il a besoin. C’est donc un matériau très intéressant pour la construction LEED », ajoute-t-il.

Pour mettre les cloisons en place, il suffit d’empiler des blocs structuraux un par-dessus l’autre, emplir les fentes de mousse expansive, tourner chaque système de verrous inclus dans l’ensemble pour lier chaque pièce et finalement, visser chaque coin avec une équerre. « Ce qui est merveilleux, c’est que nous n’avons pas besoin de faire de faire de linteaux de fenêtres, car c’est le bloc lui-même qui peut les recevoir. En plus de tout ça, il est possible de passer les fils de courant parce qu’il y a des fentes prévues à cet effet », indique l’inventeur.

Lancement réussi à Montréal

Afin de présenter ses blocs aux entrepreneurs en construction et quincailliers, Marco Tremblay et son équipe se sont rendus au Salon Expohabitation de Montréal qui avait lieu dans la fin de semaine du 8 février. Selon les dires du concepteur, la réception des gens a été excellente. « Plusieurs constructeurs veulent travailler avec nos blocs structuraux isolés. Certains envoyaient même leurs clients à notre kiosque pour qu’on leur présente ce que c’est. Il y a vraiment eu de l’intérêt, sans compter que des quincailleries aimeraient commercialiser le produit », affirme le président d’OSBLOCK. « Comme j’ai une capacité de production d’environ 4 000 maisons par année, en raison d’une à l’heure, je ne peux pas encore être vendu dans les chaînes de commerces, parce que je ne ferais que gérer les ruptures de stock. Pour entrer dans un magasin, il faudrait que je la double », précise-t-il, en mentionnant qu’une entrée graduelle dans ces types de commerces pourrait être envisagée.

Une filière peu exploitée

Si la réponse du milieu est excellente, c’est que le développement de nouveaux produits pour faciliter l’édification de murs est négligé par les manufacturiers. « Il existe plusieurs technologies très intéressantes pour les portes, fenêtres et autres, mais pour notre spécialité, c’est demeuré assez traditionnel dans la manière de les monter. Mon invention vient changer la façon de construire. Les gens apprécient la facilité et les caractéristiques qui nous distinguent du mur conventionnel. Par comparaison, ils nécessitent plusieurs milliers de coupes, alors qu’il n’en faut qu’une centaine pour OSBLOCK », fait savoir le concepteur.

Puisque l’accueil pour les produits est jugée très positive, l’équipe d’OSBLOCK exposera dans quelques autres salons de l’habitation au Canada. « Après Montréal, nous avons finalement décidé d’aller aux expositions de Toronto, Québec et Saguenay. Pour les gens d’ici, la fin de semaine du 8 au 11 mars sera l’occasion idéale pour nous découvrir », conclut M. Tremblay.

À suivre dans l'édition papier du mois de février.

2018-10-19


OSBLOCK trae a México sus innovadores bloques de construcción y brilla durante su presentación en ExpoCihac.

19/10/2018

Una vez más, la ExpoCihac reúne a lo mejor de la industria de la construcción y el diseño en México, consolidándose como el evento más importante en su tipo en América Latina. En esta su edición número 30, fueron presentadas numerosas novedades, desde las últimas tendencias en mármoles y lujosos recubrimientos, hasta sofisticados sistemas de automatización para el hogar.

 

De entre los más de 500 expositores reunidos, uno de los que sobresalieron por lo revolucionario de sus productos, fue la empresa de origen canadiense OSBLOCK.

OSBLOCK fue creada en Montreal por el empresario Marco Tremblay, quien luego de trabajar por más 3 años en su desarrollo, presentó un innovador sistema de construcción a través de bloques, con los cuales se pueden levantar muros de forma rápida y segura.

Este sistema totalmente nuevo en México, ofrece enormes ventajas ya que al tratarse de bloques livianos y fáciles de transportar, no requiere de herramientas especiales ó maquinaria pesada como grúas para su colocación,  lo cual hace de OSBLOCK un producto ideal para proyectos como viviendas unifamiliares.

Los bloques cuentan con un ingenioso sistema desarrollado por la empresa, a través del cual se unen fácilmente entre ellos sin la necesidad de utilizar tornillos. Los bloques también tienen un alto factor de aislamiento, gracias a que cuentan con dos capas de espuma de poliestireno.

Durante su presentación en ExpoCihac, OSBLOCK atrajo la atención no solo de profesionales de la construcción, si no también del público en general, ya que además de que no se necesita de expertos para su instalación, requiere de hasta un 75% menos de mano de obra y es hasta 3 veces más rápido de instalar que los muros tradicionales, lo cual hace de OSBLOCK uno de los métodos de construcción más rápidos en el mundo.

El siguiente video, ilustra las características de los bloques de aislamiento estructural de OSBLOCK:

OSBLOCK está presente en ExpoCihac hasta este sábado 20 de octubre, pero si no puedes asistir al evento, puedes obtener más información y entrar en contacto a través de su sitio web, en donde cuentan con información detallada en español.

Website: www.osblock.com

Lo más reciente

Hermès abre su nueva boutique en Artz Pedregal

13/12/2018

Llega a México el museo de realidad aumentada Trick Eye.

29/11/2018

Timberland abre en Parque Delta y alcanza las 15 tiendas en México.

28/11/2018

2019-02-09


OSBlock: bâtir, un bloc à la fois

À moins de 40 kilos chacun, les modules... (PHOTO FOURNIE PAR OSBLOCK)

PHOTO FOURNIE PAR OSBLOCK

À moins de 40 kilos chacun, les modules OSBlock sont facilement manoeuvrables. 

Quand nos ancêtres ont cessé de construire leurs maisons en rondins, ils se sont rabattus sur le bois de charpente fabriqué dans les moulins à scie. «Comment se fait-il que nous utilisons des iPhone alors que nos maisons sont encore fabriquées de la même façon qu'il y a 100 ans?», s'est demandé Marco Tremblay. C'est cette réflexion qui a mené à la naissance d'OSBlock, il y a un peu plus d'un an.

L'entrepreneur de Saint-Henri-de-Taillon, au Lac-Saint-Jean, a mis cinq ans à concevoir ses modules de construction uniques au monde - une demande de brevet international a été déposée. Son produit est maintenant offert dans plus de 100 quincailleries au Québec et il s'apprête à prendre d'assaut le Mexique, qui poursuit ses efforts de reconstruction à la suite des deux tremblements de terre de septembre 2017.

C'est la simplicité d'installation des modules OSBLock qui explique leur succès. Deux épaisseurs de mousse de polystyrène sont collées de part et d'autre d'un coeur constitué de quatre couches de panneaux de lamelles de bois orientées taillés en bandes de 12 po de large par 8 pi de long. Les modules sont ensuite imbriqués les uns aux autres grâce à un système d'ancrage en polymère à la fois simple et ingénieux. L'électricité et la plomberie s'installent aussi en un tournemain.

«Ça ne prend quasiment pas d'équipement pour installer des OSBlock», soutient Marco Tremblay, actif dans le milieu de la construction depuis plus de 30 ans.

«C'est vraiment plus rapide. Un entrepreneur en avait normalement pour deux semaines pour monter une maison, ça va lui prendre trois fois moins de temps avec des OSBlock, et parfois encore moins.»

C'est aussi un produit idéal pour les autoconstructeurs: «Tu ne peux pas te tromper, assure M. Tremblay. La seule erreur possible survient si on ne respecte pas le niveau des poteaux de coin. Sinon, c'est un jeu d'enfant.»

On obtient ainsi un bâtiment parfaitement étanche et solide - il peut résister aux tremblements de terre. «C'est le matériau de construction le plus isolant sur le marché, affirme Marco Tremblay. La moyenne d'un mur conventionnel, c'est R12, nous on a R32 en tout point, sans aucun pont thermique. Il n'y a pas de pont acoustique non plus, alors que la partie centrale massive coupe le son ambiant.»

À moins de 40 kg chacun, les modules sont non seulement facilement manoeuvrables, mais ils peuvent aussi être acheminés aisément dans des zones autrement difficiles d'accès.

Écoles et maisons au Mexique

Marco Tremblay ne veut néanmoins pas brûler les étapes. Il a volontairement choisi d'éviter Montréal pour le moment parce qu'il estime plus facile de s'installer tranquillement en région - «c'est pour mieux faire nos preuves, on veut montrer que ça fonctionne», suggère l'entrepreneur. Cela ne l'empêche toutefois pas de voir grand. Il était d'ailleurs à Mexico quand La Presse l'a joint au téléphone. «J'ai commencé à développer mes contacts au Mexique il y a déjà trois ans déjà, explique-t-il. À la suite des tremblements de terre de 2017, le gouvernement mexicain s'est mis à chercher des solutions. En octobre, on est allé à la plus grande exposition d'habitation d'Amérique latine, Expo CIHAC, et c'est à partir de là que tout a déboulé.»

OSBlock a depuis signé des contrats de plusieurs millions de dollars pour la reconstruction de 900 écoles ainsi que pour plusieurs milliers de maisons. Des équipes du Québec iront au Mexique dès le mois d'avril pour donner de la formation aux ouvriers mexicains. «On sait que les modules OSBlock sont appropriés pour les pays émergents, où les maisons sont construites avec des blocs de béton, soutient M. Tremblay. Mais on veut y aller étape par étape. Il faut trouver les bonnes solutions.»

Pour faire face à la demande croissante, OSBlock envisage de construire une usine au Mexique. Mais on veut d'abord consolider le marché québécois avec une nouvelle usine au Lac-Saint-Jean - la construction est prévue à l'automne. On compte ainsi fabriquer chaque jour l'équivalent de 25 maisons.

«Ça monte sans arrêt au Québec, on conserve donc une part de notre production pour le Québec. On est né ici et on ne veut pas négliger notre propre marché, affirme Marco Tremblay. Mais c'est sûr que ça va devenir gros, c'est une question de temps.»

PHOTO FOURNIE PAR OSBLOCK

Les modules OSBlock, vendus à 9,95 $ le pi2, sont constitués d'un coeur en panneaux de lamelles de bois orientées, assemblées à partir de résidus forestiers. Les panneaux utilisés sont toutefois de grade supérieur afin de résister à l'eau et aux insectes, et d'offrir une bonne résistance aux flammes.

2019-02-12


OSBlock construira 900 écoles au Mexique

Le concept révolutionnaire de construction de maison développé par OSBlock est sur le point de faire une percée majeure au Mexique. Les dirigeants de l’entreprise de Saint-Henri-de-Taillon ont signé des contrats de plusieurs millions de dollars qui résulteront en la construction de 900 écoles et de centaines de maisons. Une deuxième usine pourrait même voir le jour avant la fin de l’année au Lac-Saint-Jean.

Les nouvelles ententes réalisées à l’international représentent des millions de dollars pour l’entreprise du Lac-Saint-Jean qui emploie une quinzaine de personnes.

L’entreprise OSBlock a décroché plusieurs contrats au Mexique qui permettront la construction de 900 écoles et d’une centaine de maisons.

« J’ai passé un mois au Mexique à travailler toutes les semaines. Nous avons même fait des présentations aux députés de ce qui est l’équivalent mexicain de l’Assemblée nationale », a confié le président et fondateur d’OSBlock, Marco Tremblay.

L’entreprise jeannoise a réussi un tour de maître, à peine un an après le lancement de son produit unique, en concluant plusieurs contrats en sol mexicain. Les derniers jours auront, entre autres, permis la signature d’une entente visant la construction de 900 écoles. De ce nombre, une centaine de bâtiments découle de la reconstruction faite à la suite des tremblements de terre de septembre 2017. Des centaine de maisons seront également construites grâce à d’autres contrats. L’arrivée d’OSBlock au Mexique se fait à un moment charnière. « C’est un très grand marché. En ce moment, il manque 20 millions d’habitations au Mexique. Il ne faut pas s’attendre à fournir un million de maisons, mais on peut penser à obtenir 1 %, 2 % ou 3 % du marché », explique Marco Tremblay.

L’entreprise basée aux limites de Saint-Henri-de-Taillon a réussi à se tailler une place dans le pays qui compte plus de 130 millions d’habitants pour plusieurs raisons. La rapidité d’installation, la résistance du produit aux tremblements de terre et son isolation ont fait de ces modules de construction une option de choix. Le gouvernement mexicain privilégie de plus en plus des constructions résistantes aux tremblements de terre. M. Tremblay soutient que la mécanique de montage par bloc de son concept n’est pas étrangère à la construction mexicaine.

Les derniers jours auront également permis d’ajouter quelques ententes québécoises au carnet de commandes déjà chargé de l’OSBlock. L’entrepreneur jeannois résume sa participation au Salon ExpoHabitation de Montréal à un vif succès. Une centaine de commandes du système de murs structuraux révolutionnaires ont été faites durant l’événement. « Cela fait un an que nous avons lancé le produit au Stade olympique de Montréal. Cette année, le réseau de distribution est établi. Les gens ont vu le produit à la télévision et sur les réseaux sociaux. C’est parti », assure Marco Tremblay.

À peine un an après le lancement de son concept novateur, l’entreprise OSBlock planche sur la construction d’une deuxième usine à Saint-Henri-de-Taillon.

Deuxième usine

Les commandes mexicaines qui s’ajoutent à celle du Québec forceront la construction d’une seconde usine. Pour le moment, tout indique qu’elle sera bâtie à Saint-Henri-de-Taillon, tout comme la première usine. L’homme d’affaires, Marco Tremblay, espère une opération dès l’automne prochain. Pour lui, la réalisation des contrats mexicains passe nécessairement pas une deuxième usine.

Selon M. Tremblay qui désire conserver la production au Québec, une nouvelle usine permettrait de réaliser l’équivalent d’une quinzaine de maisons par jour. Une dizaine d’employés pourraient s’ajouter à la quinzaine déjà en poste.

LE BLOC POUR CONSTRUIRE VOTRE MAISON

CONTRUIT AU CANADA

L’autoconstruction est un projet innovant qui demande beaucoup de temps et d’énergie. OSBlock vous offre la simplicité dès la première pelletée de terre.

Vous pouvez maintenant relever le défi et construire votre maison pour économiser sur le coût des matériaux, le temps d'homme ou pour superviser le processus de A à Z.


Obtenir mon prix en ligne